Tableau « La fleur du destin »

J’étais en fin d’année de quatrième. Ma passion du moment était de colorier des mandalas.

– Oui, je dit bien « colorier »

J’ai continué un certain moment comme cela jusqu’au jour ou j’ai voulu créer mon propre mandala.

Je voulais colorier le plus beau, le plus grand des mandalas.

– Quand je dit le plus grand, je veux dire plus grand que les petites feuilles distribuées durant mes heures de permanence.

Je l’ai aussi réalisé pour me prouver que l’on est maître de notre destin. Que l’on n’est pas obligé de se contenter de ce que l’on nous donne. De se limiter par rapport à ce que les autres font.

Si vous avez lu l’histoire du tableau « L’esprit de l’arbre », vous pouvez vous souvenir que cette année de quatrième fut une année difficile pour moi. J’avais choisie de quitter celles à qui je tenais le plus au monde: « mes amies ». J’ai agi ainsi pour suivre mon chemin, celui qui me correspondait le mieux.

– Donc cette fleur c’est toi ?

– Exactement ! Amoureuse de la nature, je me sentais comme une fleur qui a fait le choix de suivre son destin, de créer son parfum et sa propre teinte.

C’est donc de là que viens le nom du tableau: « La fleur du destin« 

Cette oeuvre a la particularité d’être faite sur des supports recyclés et de briller à certains endroits au contact de la lumière. Maintenant que vous connaissez son histoire je vous invite à me rejoindre sur Twitter.

Et vous, suivez-vous votre chemin?

Que ressentez vous en admirant cette peinture?

Tableau « Le dernier regard »

Biographie du tableau

À la base, cette magnifique peinture était un sujet d’art plastique. Le but était de créer un lien entre un personnage pré dessiné sur une feuille et le décor en arrière-plan que l’on devait inventer.

Comme pour la plupart des autres sujet en arts plastique, je ne supporte pas de faire une chose simple.

Je cherche toujours à me compliquer la vie, à faire plus complexe, plus grand et plus original.

Certes, j’ai pris beaucoup plus de temps pour faire ce tableau.

-Combien de temps cela t’as donc pris?

– Si je dit la vérité, je n’ai pas compté. J’ai fait ce tableau pour me faire plaisir, pour m’amuser et m’entraîner. De toute manière, je pense que compter le temps qui passe le rend plus lent et surtout désagréable.

J’ai créé ce tableau avec beaucoup de patience et de plaisir. Cette oeuvre d’art est très complexe : elle contient de nombreux symboles japonais. Le travail a aussi été accompli avec l’alliance de couleurs froides et chaudes. Il a été fabriqué avec du carton, de la peinture, du papier, et j’ai rajouté des marrons pour créer le cadre.

  • Signification des symboles employés dans le tableau :
  • La neige = pureté/sérénité/virginité ;
  • La montagne = équilibre/rêve/univers/conscience ;
  • L’eau = source de vie/purification/régénérescence ;
  • Le ciel = puissance/Dieu ;
  • Le temple japonais = sagesse/amour… ;
  • Les arbres à fleurs = homme/cosmos/vie ;
  • Les sapins = don/générosité/médium ;
  • Le dragon = vie/eau/croissance/puissance… ;

Les cinq symboles que j’ai mis représentent les 5 éléments :

  • Eau/Terre/Feu/Lumière/Vide

– Pourquoi as-tu mis des marrons ? Le tableau doit être lourd !

– Ce n’est pas ma faute ! C’est irrésistible de prendre des marrons qui brillent au soleil sur le sol. Et leurs couleurs sont tellement belles.

D’ailleurs, je me souviens du jour où je les aient ramassés, il y avait beaucoup de vent. Il y a eu une petite pluie de marron. J’ai eu beaucoup de chance que parmi la multitude de marrons qui sont tombés des arbres aucun ne me soit tombé dessus.

Ce tableau est donc une oeuvre qui a beaucoup de symbolisme, mais qui représente avant tout la sagesse, la vie et l’amour. Maintenant que vous connaissez son histoire, je vous invite à me rejoindre sur Twitter.

Que pensez-vous de ce tableau?

Logo « X Cash »

X Cash est une crypto-monnaie. Ce logo est pour une entreprise qui veut se faire connaître. Il est un très bon moyen d’attirer ses futurs utilisateurs.

Il suffit de regarder ce logo pour avoir tout de suite confiance en cette future monnaie. Elle a l’avantage d’attirer l’œil grâce à ses couleurs et ses formes futuristes. Elle est aussi bien amusante et joyeuse que sérieuse et digne d’être utilisée.

Une bonne apparence est un des critères principaux de sélection. Il ne faut donc pas le négliger.

Logo X-Cash
Tout sur ce logo a été travailler pour faire passer un sentiment précis, tout en convenant aussi bien au hommes qu’aux femmes ou même aux enfants grâce à son originalité.

Logo de « Karinca studio »

J’ai réalisé ce logo en faisant ressortir le nom de l’entreprise tout en respectant leurs exigences :

  • La fourmi devait avoir du mal à marcher et être rouge ;
  • Le logo devait comporter des notes de musique.
Logo Karinca-studio
J’ai transformé le mot « studio » en notes de musique pour que se soit fun : cela permet de s’en souvenir.

Logo « Graine et eau »

Ce logo est une création pour une future entreprise de plantation, je l’ai représentée simplement mais pas au hasard pour autant. J’ai choisi les couleurs pour faire passer des concepts et des sentiment précis : l’amour, la passion, la nature, etc.

Tout ce qui est dans ce dessin est en lien avec le sujet. J’ai également mis les mains dans une position qui forme un cœur. J’ai construis ce logo afin de faire en sorte qu’il puisse aussi représenter une fleur bleue qui porte des symboles comme la pureté, la passion….

Logo graine-et-eau
La plante en forme de G fait référence au titre Graine et les mains bleues représentent l’Eau

Tableau « L’esprit de l’arbre »

Biographie du tableau

Cette année fut peut-être ma pire année de collège. J’étais au tout début de ma 4ème, et je commençais à ne plus m’entendre avec mes meilleures amies. Nous nous connaissions depuis la 6ème et c’était mes seules amies. Cependant, j’ai tout de même décidé d’arrêter cette amitié qui commençait de plus en plus à me détruire, à me couper de moi.

C’était étrange car je les aimais, je les ais toujours aimé. Mais nous avions toutes grandies, nous avions changées. Nous n’avions plus du tout la même manière de penser, de se comporter et nous n’avions plus les mêmes plaisirs qu’auparavant. C’était très compliqué de leur expliquer. Je ne voulais pas les blesser. Je n’avais pas le courage de leur dire. J’avais beaucoup trop peur de ne pas trouver mes mots. Peur de les blesser, de les rendre encore plus triste et en colère envers moi.

Je leur ai donc écrit un mail. Je l’ai relu des dizaines de fois avant de l’envoyer. Après avoir scrupuleusement vérifié tous les mots que j’avais employé.

Le jour après avoir envoyé ce mail, j’ai vraiment regretté mon choix. C’était difficile d’ignorer du jour au lendemain mes seules amies. Elles qui se trouvaient dans la même salle, dans la même classe, qui rentraient chez elles par le même chemin que moi.

Je ne savais pas combien de temps j’allais tenir.

C’est en cette période que j’ai ressenti le besoin de m’évader. Peu importe si je ne savais pas peindre ou si je n’avais pas de toile. Tout ce que j’avais envie de faire c’était sortir mes petits tubes d’acrylique du tiroir. Les ouvrir un par un et mélanger leurs couleurs, pour créé ce que j’admire tout le temps : «  L’esprit de l’arbre« .

Je suis incapable de vous décrire ce que j’ai peint. De toute manière chacun l’associe avec sa vie, son expérience. Qu’on le veuille ou non, l’art nous montre une partie de nous.

Ce tableau peint sur du carton est ma toute première peinture. Maintenant que vous savez son histoire, je vous invite à en parler sur Twitter.

Que ressentez-vous en voyant ce tableau ?

Pot en rouleaux de papier toilette

Ce bricolage est totalement fait à partir d’objet recyclés. Vous avez juste besoin de papier brouillon, de rouleaux de papier toilette, de colle et de quoi décorer le pot.

Économisez et amusez vous à créer vos propres pots pour ranger votre bureau !

Voici ma deuxième vidéo, plus rapide cette fois.(« mais peut-être un peu trop »)

Mis à part que la vidéo est malheureusement un peu trop rapide, tout vos commentaires sont les bienvenus. J’aime autant les critiques négatives que les critiques positives : les deux sont constructives !

Haven 3D en papier

Construisez le logo de Haven pour donner du style à votre maison. C’est un bricolage simple, rapide et amusant, qui en plus développe votre créativité tout en recyclant !

Suivez tout simplement les étapes de construction :

  • La première étape est de rassembler le matériel nécessaire !

C’est-à-dire :

  • une vieille feuille Canson
  • des feuilles de brouillon (vieux cahiers…)
  • un crayon
  • une règle
  • des ciseaux
  • une colle
  • du plastique rigide
  • vos peintures (et un pinceau)
  • Tracer au crayon les modèles ci-dessous ou si vous voulez vous lancer un défi : essayer d’inventer votre propre patron à partir de l’image d’au-dessus.
  • Réussirez-vous à le construire ? Vous me le direz dans les commentaires !

Modèle :

N’oubliez pas : vous pouvez également testez vos compétences en réalisant votre propre patron. De plus, votre patron s’adaptera à votre feuille, selon les trous que vous avez effectués.

  • Ensuite viens l’étape la plus dangereuse : découper proprement votre patron sans couper le mauvais trait.
  • Maintenant vous allez rendre vivant votre dessin, le mettre en relief. Pour cela munissez-vous de votre colle et commencez à coller.

Si vous avez essayer le défi, c’est le moment de découvrir le résultat !

Si votre patron n’a pas fonctionné, ce n’est pas grave : le but est de développer sa créativité. Vous pouvez être fier de vous, d’autant plus si vous avez réussi du premier coup !

  • Enfin vous pouvez prendre une pause afin de laisser le temps que votre création sèche.
  • Reprenez votre meilleur ami : le tube de colle et recouvrez votre oeuvre avec vos vieux papiers de brouillon.
  • Place à la décoration ! Désormais amusez vous à peindre ou encore à ajouter du style à vos créations. Exprimez vous, et réveillez vos talents artistiques!
  • Maintenant découpez dans le plastique transparent un L comme dans « LisArt » juste en dessous.

Puis, placez vos morceaux à l’intérieur de la structure en papier, en faisant une entaille à l’aide d’un cuter.

  • Et finalement la dernière étape : la plus plaisante : celle de voir son oeuvre d’art enfin terminée et affichée sur son bureau !

À chacun son style !

Avez-vous réussi à créé votre propre patron ? Cette activité vous a-t-elle plu ? Vous pouvez tout nous raconter dans les commentaires.

Peut-être que ceci pourrait-vous intéresser?